ORGOCAM

88520 La Croix aux Mines

L’association ORGOCAM (Organisation pour la renommée de l’orgue de La Croix aux Mines)

Créée en septembre 1985, l’association s’était donnée comme but de mettre en œuvre tous les moyens pour restaurer l’orgue de l’église Saint-Nicolas et de promouvoir une action culturelle et musicale.

Les buts actuels sont :

• Protéger et entretenir l’orgue restauré
• Assurer la promotion culturelle et artistique de l’orgue
• Contribuer à la sauvegarde et à la mise en valeur des œuvres d’art de l’église.

Grâce à la générosité et la fidélité de donateurs et au produit de diverses manifestations, l’association a atteint son but de restaurer l’orgue et a apporté une aide financière à la commune pour divers travaux de protection de tableaux ou statues classés au titre des monuments historiques. Ces restaurations ont également bénéficié de subventions importantes versées par l’Etat et le Département.

Principales contributions financières d’ORGOCAM

- Restauration de l’orgue en 1992/1994.
- Participation au changement des piliers de l’église en 1995
- La pose des portes en verre sous le porche de l’église en 1997
- La participation à la réfection des peintures du chœur de l’église en 1998
- La restauration des 2 tableaux inclus dans les boiseries du chœur en 1999
- La restauration du Christ en Croix et des anges adorateurs du Maître Autel en 2002
- La restauration du tableau « Jésus au jardin des oliviers » toile et cadre en 2008
- La restauration du groupe sculpté « La Sainte Parenté » en 2009/2010
- Le ravalement d’une partie des murs extérieurs de l’église de 2011 à 2013 grâce à un chantier de bénévoles.
- La pose de 37 plaques signalétiques donnant des informations sur les œuvres d’art de l’église
- La rénovation de l’intérieur du porche en 2015
- L’association finance régulièrement l’entretien de l’orgue.


ORGOCAM a investi plus de 70 000 € dans l’église de 1985 à 2015

A l'occasion des 30 ans de l’association, la présidente de l'association fait revivre dans un superbe livre l'épopée, tout à fait utopique au départ, de la reconstruction de l'orgue et des actions menées de 1985 à 2015.
Ce récit plein d’enthousiasme et de conviction retrace l'engagement de tous les bénévoles, le soutien sans faille des élus : maire, conseillers municipaux, conseillers généraux, députés ; des collectivités et institutions : Commune, Département, Région, Ministère de la culture et bien d'autres...Le document est agrémenté de plus de 100 photos, des dizaines de reproductions de documents et lettres, des quantités de coupures de presse qui nous font partager cette aventure.
Le livre de grand format (21 X 29,7) permet la mise en valeur des photos, illustrations et documents, comprend 200 pages.
Le livre a été vendu par souscription par les Editions de la STINGELLE. il est actuellement épuisé.

            L’église Saint Nicolas : Un fabuleux patrimoine à découvrir

 

La Croix-aux-mines, charmant village situé à 18 km de Saint-Dié et à 10km de Fraize doit son histoire à l’exploitation des mines d’argent connue depuis le X° siècle. En 1352, les mineurs firent construire à leur frais, une belle église et la placèrent sous le patronage de Saint-Nicolas.

 

Cette magnifique église appelée alors « chapelle des mines d’argent » représentait l’opulence des mineurs qui travaillaient au creux des montagnes. Une nouvelle église plus grande et orientée différemment fut reconstruite en 1784, seule subsiste la tour datant de 1352.

Au XVI° siècle, les mines étaient en pleine activité et grâce à la piété des mineurs, l’église s’enrichit de plusieurs monuments. Elle fut ornée de dorures et de peintures et devint un vrai bijou.

Elle renferme une trentaine de pièces et objets mobiliers classés parmi les Monuments Historiques.

 

La nef de l’église comprend 10 magnifiques vitraux dont 6 retracent l’activité de la mine d’après les dessins exécutés par Heinrich GROSS en 1529. Ces 25 planches de gravures dont l’original est conservé à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, illustrent les activités nécessaires au bon fonctionnement de l’exploitation minière.

Les vitraux ont été réalisés de 1937 à 1951 par le Maître Verrier BENOIT de NANCY à l’initiative de l’abbé DIDIERLAURENT curé de la paroisse pendant près de 50 ans

 

L’église de par son architecture originale comprenant une voûte en bois soutenue par de véritables fûts de sapin est considérée comme l’une des plus belle de la région.

 

Les bénévoles de l’association se tiennent à disposition des visiteurs pour leur faire découvrir ce magnifique patrimoine.

La participation est libre au profit de l’entretien de l’orgue et de la sauvegarde du patrimoine.

Pour tous renseignements et rendez-vous, s’adresser aux membres de l’association :

 

Marie-Claude Perrin : 03 29 52 22 80

 

publication

Bulletin n°18

Juillet 2021 PDF - 18Mo Télécharger Feuilleter

Faites vos pré-demandes directement en ligne